Contacter YANN MOIX | Envoyer votre message à #YannMoix

Comment prendre contact avec Yann Moix ?

Yann Moix est l’un des plus grands romanciers français. A la fois cinéaste et réalisateur, Yann Moix est aussi chroniqueur à la télévision et dans la presse. Avec son roman, Jubilations vers le ciel, il obtient le prix Goncourt du premier roman en 1996, puis le prix Renaudot pour Naissance en 2013.

Les différentes manières d’entrer en contact avec Yann Moix : Joindre YANN MOIX | Envoyer votre message à #YannMoix
  • Comment faire une demande de rencontre à Yann Moix ?
  • Où écrire à Yann Moix (adresse postale et coordonnées de l’éditeur) ?
  • Comment faire une demande de livre dédicacé de Yann Moix ? 

Sur cette page, retrouvez toutes les coordonnées disponibles pour joindre Yann Moix : réseaux sociaux, adresse postale, adresse e-mail, etc.


Yann Moix : l’homme au multiple talent

Né le 31 mars 1968 à Nevers, Yann Moix est à la fois romancier, cinéaste, réalisateur et chroniqueur dans la presse et à la télévision. En 1994, il commence à écrire dans La Règle du Jeu, la revue de BHL, aux côtés de Jacques Julliard et Guy Konopnicki.

Vous souhaitez prendre contact avec Yann Moix ?  - Contacter YANN MOIX | Envoyer votre message à #YannMoix

En 1996, il enchaîne avec L’Infini dans la revue de Philippe Sollers aux éditions Gallimard. La même année, il obtient le prix Goncourt du premier roman pour Jubilations vers le ciel. Il sort ensuite son premier long-métrage en 2004, Podium, qui est adapté de son propre roman.

Outre l’écriture, Yann Moix est aussi connu à la radio et à la télévision. En effet, il était chroniqueur de l’émission « On va s’gêner » animée par Laurent Ruquier sur Europe 1, de 2010 à 2014. Il participe aussi entre 2014 et 2015 à l’émission de radio Les Grosses Têtes à RTL.

À la rentrée 2015, il est chroniqueur polémiste dans l’émission On n’est pas couché sur France 2. En octobre 2018, Yann Moix anime une émission où des invités « de tous bords » discutent de la société contemporaine, Chez Moix sur Paris Première.


Les différentes manières d’entrer en contact avec Yann Moix :

Contacter Yann Moix via Paris Première

 - Contacter YANN MOIX | Envoyer votre message à #YannMoix

Vous souhaitez prendre contact avec Yann Moix ?

Vous pouvez utiliser un formulaire de contact en ligne pour écrire à Yann Moix sur le site de son éditeur. Pour cela, suivez ce lien https://www.grasset.fr/nous-contacter ou écrivez à :

Yann Moix, Éditions Grasset, 61 rue des Saints-Pères, 75006 Paris.

Contacts de Yann Moix en ligne

Vous pouvez aussi suivre toutes les actualités de Yann Moix sur les réseaux sociaux : réagir sur ses publications, lui laisser un message, voir des photos et vidéos de l’écrivain … 

Contacter Yann Moix via Paris Première

Il vous est possible également de joindre Yann Moix via la chaîne de télévision Paris Première. Vous pouvez faire usage du formulaire en ligne pour contacter le service des téléspectateurs par Internet. 

Si vous avez une préférence pour l’écrit manuel, vous pouvez toujours adresser vos demandes par courrier à l’adresse suivante :

Paris Première

A l’attention du service des téléspectateurs

89, avenue Charles de Gaulle

92 200 Neuilly-Sur-Seine.



28 réflexions sur “Contacter YANN MOIX | Envoyer votre message à #YannMoix

  1. EMMANUEL LAJOINIE dit :

    Qui êtes vous petit crétin pour critiquer un artiste -poète comme Renaud, je viens de lire votre Merde « Orléans « , qui a eu l’occasion d’avoir deux fonctions dont celui de m’ essuyer les fesses, car vous n’etes pas un snipper, mais plutôt un suppositoire, en gros votre ego est si grand qu’on ne voit que que lui. Vous ne connaissez pas l’humilité, vous savez juste pleurnicher sur votre petite enfance malheureuse. ..La jalousie de ne pas arrivé à la cheville de Renaud vous hante, vous petit scribouillard.
    La télé produit de plus en plus de Merdes dont vous êtes la matière.
    A bon entendeur.

    J'aime

  2. Zekri dit :

    Monsieur,

    A fin du jour de kipour, un élève particulièrement doué, intelligent, sincère …, après avoir tout donné de lui même, vint voir son Rabbi et lui demanda : Que dois je faire maintenant et le Rabbi de lui répondre, faire Téchouvah …; ce mot peut être coupé en 2 : Tachaouv – Hé, ce qui signifie (non pas repentir, très mauvaise traduction…), mais retour, retour vers Hé, lettre symbolisant D’ et plus précisément la Chéh’ina, Présence de D’ (en terme de proximité)

    De fait, c’est là tout le sens de la vie; quel que soit sa situation, D ne veut qu’une seule chose de l’homme, de l’humanité, que l’on revienne à Lui

    Ainsi, si la volonté de D est que j’aille de Toulouse à Paris, et que je commence d’abord à aller à Barcelone…, mon retour à Paris, aura aux yeux de D une valeur bien plus grande que le « simple » parcours Toulouse/Paris; c’est tout le trajet Barcelone-Paris qui sera pris en compte.
    Pourquoi créer un jardin et en plein milieu, un arbre qui est interdit …?!

    Je pense que vous avez compris ce commentaire tiré de la H’assidout (loubavitch, plus précisément)

    Ce que je voulais donc vous dire, c’est que très sincèrement, je pense que si vous n’aviez pas fait tout ce que pourquoi vous vous culpabilisez, JAMAIS, JAMAIS, vous n’auriez été capable d’être un tel défenseur du peuple juif et de l’état, que « tout le monde … » nomme état hébreu.

    Merci pour ce vous êtes Monsieur MOIX

    Chana Tovah (bonne année)

    Hubert Zekri

    J'aime

  3. benoit dit :

    Cher Yann j’ai été choquée de ce que vous avez été victime avec votre frère et vos parents qu’elle honte ses gens soyez vous même et oubliez les la roue tourne cher Yann moi je vous croit car hier soir chez hallouna d’après certains témoignages c’est bien votre frère qui a été en sphicatrie pas étonnant qu’il est jaloux de votre intelligence c’est un pauvre type pleins de bisous Yann et vivez le jour le jour et arrêter tout contact avec eux un bon conseil ils ne vaut pas le coup chapeau pour vos parents d’avoir été si méchants avec leur enfant bisous à votre grand mère formidable .

    J'aime

  4. M. Cordemans dit :

    Monsieur Moix,
    J’ai suivi régulièrement ces dernières années l’émission de L. Ruquier. Je ne dirais pas que j’ai appris à vous connaître dans celles-ci, mais ce que j’ai retenu de vos interventions m’a souvent choqué : le manque de tact avec lequel vous descendiez certains invités qui ne vous plaisaient pas et la jouissance non contenue qui transparaissait sur votre visage de les voir mis à terre avec vos propos acerbes.Et cela, non sans acharnement. Pour mieux dominer votre interlocuteur, votre tactique de ne pas le laisser vous répondre en l’interrompant sans arrêt, en étant grossier souvent, en n’écoutant pas ce qu’il aurait à vous dire pour se défendre et en accaparant la parole, pour ensuite attendre l’effet que vous alliez produire, était insupportable; de même vos phrases alambiquées, vos références littéraires invariables , Péguy , Péguy, Péguy … Tout cela fait que vous m’avez bien convaincue d’une chose : c’est que jamais je n’ouvrirai un de vos livres, fut-il prix Goncourt ou Reneaudot ! J’ai de la sympathie pour L. Ruquier, mais là, je ne comprends pas comment il vous a laissé si longtemps pourrir l’antenne ??? ( Sans parler de la  » paire » que vous formiez avec Chr. Angot, tout aussi insupportable.) Quel soulagement lorsque Charles Consigny a enfin pris la relève.
    Certes, vous ne devez pas être quelqu’un de gentil, Monsieur Moix, c’est vous-même qui l’avez dit du reste .
    Il m’est difficile de croire à votre sincérité lors de votre passage chez L. Ruquier pour défendre votre dernier Roman, et votre  » coming-out » concernant votre période antisémite. Il y aurait beaucoup à en dire là aussi sur la confusion que vous faites entre antisémitisme et antisionisme. Pour le grand intellectuel que vous êtes, votre méconnaissance des faits historiques et de la situation actuelle de l’Etat d’Israël, le mépris que vous avez du Droit des peuples à disposer d’eux-même sans être soumis à une occupation brutale et humiliante est choquante. Vous semblez ignorer complètement la politique d’extrême droite pratiquée depuis de nombreuses années par le 1er ministre Mr Netanyaou. A moins que ce ne soit celle-ci qui vous séduise tellement et fasse de vous aujourd’hui le grand défenseur de cet Etat de Non -Droit pour une grande partie de sa population ?
    J’en terminerai là, Monsieur Moix, bien qu’il y aurait encore bien des choses à dire …

    J'aime

  5. Johelle dit :

    Monsieur Yan Moix ne répondez plus à ces indignes critiques. Vous avez fait des erreurs ,vous vous en expliquer et que celui qui n’a pas jamais d’erreur dans sa jeunesse vous jette la premiére pierre ( il n’y en aura pas beaucoup!!). Je ne comprends pas comment on peut vous faire un procés alors que personne ne peut savoir vraiment ce que vous avez souffert. Je vous crois et je vous soutiens
    J’ai entendu et compris votre souffrance.

    J'aime

  6. Jean Michel DIDOU dit :

    Yann,
    Longtemps je ne vous pas aimé, ni apprécié. J’ai même souvent détesté votre arrogance – ou celle qui paraissait.

    Aujourd’hui, je me dois de vous avouer que je suis très choqué par toute cette haine jetée en place publique et vous concernant.

    J’aimerais beaucoup échanger avec vous, déjà pour mieux vous comprendre et, qui sait, partager : les violences parentales je les ai aussi connues qui ont fait de moi ce que, en partie, je suis aujourd’hui et dont je ne suis pas fier toujours.

    Bon courage, et, surtout, restez honnête et VRAI !

    J-M

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s